Asto 07 : ANIMATIONS  SOCIO-EDUCATIVES AVEC LES ENFANTS

Date : 09  au 29 /08 2021

Lieu : YEVIEPE

 

 

DESCRIPTION DU PROJET

Chaque été, Astovot organise en collaboration avec le Comité Villageois de développement (CVD) du village de Yéviépé un chantier international d’animations socio-éducatives et de soutien scolaire au profit des enfants dudit village. Les activités du chantier se déroulent à la fois dans la nouvelle bibliothèque construite par Astovot et dans l’enceinte de l’école primaire du village de Yéviépé. Les volontaires offrent non seulement un cadre d’épanouissement aux enfants du village à travers plusieurs activités ludiques et culturelles mais également dispensent quelques cours comme les mathématiques, anglais et français aux élèves avant la rentrée des classes.  

LES OBJECTIFS DU PROJET

 

-    

  • Remplir le temps libre des enfants pendant les vacances d'été avec des activités constructives.

  • Améliorer les capacités d’alphabétisation, de lecture, d’écriture et d'expression orale des enfants, en français et en anglais. Cette maîtrise est essentielle pour bien progresser dans son éducation.

  • Développer et valoriser le talent des enfants dans toutes sortes de matières, de la scolaire à l’artistique, et améliorer leur estime de soi pour renforcer leur personnalité.

  • Améliorer la croissance personnelle des enfants grâce aux échanges culturels, dans des aspects tels que la tolérance, le respect, l’empathie et l’appréciation de la diversité.

  • Travailler sur les stéréotypes de genre concernant les différentes matières scolaires (scientifique, technologique, sociale, etc.), afin de garantir l'égalité des chances entre filles et garçons.

LES ACTIVITES PRINCIPALES DU PROJET


Les activités à mener sont subdivisées en deux volets :

  • Le premier volet sera consacré aux cours de soutien scolaire aux élèves du primaire et du collège dans les matières où ils éprouvent plus de difficultés. Les volontaires interviendront dans l’apprentissage de la langue française (lecture, écriture, conjugaison, expression écrite et orale, etc.) ; en mathématiques et aussi en anglais etc.

  •  Le deuxième volet consiste à l’organisation des jeux et diverses animations dans la bibliothèque du village ou à l’extérieur (concours de lecture, de dessins, de chants et de danses…), rédaction d’un recueil de contes, et aux projections de films et documentaires pour les enfants.

 HEBERGEMENT

Les conditions de logement sont généralement rudimentaires, simples et spécifiques par rapport au lieu de la réalisation du projet. Sur place, les volontaires sont logés par groupe de trois ou quatre personnes par chambre. La mixité par chambre dépend de l’organisation collective des volontaires eux-mêmes. Selon certains lieux, les volontaires peuvent utiliser des toilettes sèches et des douches sans l’eau à l’intérieur.  L’association met à la disponibilité des volontaires des nattes en plastique ou en mousse. Les volontaires qui ont des sacs de couchage peuvent les apporter avec eux si c’est possible. Accès à l’eau potable sur le chantier. Par contre l’accès à l’électricité et à l’internet peut être limité. Cela est dû respectivement au délestage et aux difficultés d’accès au réseau internet.

 

LA NOURRITURE


Durant toute la période du chantier, ce sont les volontaires eux-mêmes qui prépareront leurs propres repas.  Une organisation interne permettra de créer des groupes qui s’alterneront pour vaquer aux différentes tâches domestiques y compris la cuisine. Les produits alimentaires utilisés pour la cuisine sont importés, locaux et parfois bio. Le régime alimentaire de chaque volontaire sera pris en compte dans la préparation des repas. Les volontaires auront accès aux fruits tropicaux comme les bananes, oranges, ananas, mangues, avocats, papayes…etc.

LOISIRS

En marge des activités principales du chantier, plusieurs autres activités sont organisées comme : les balades de découverte, les randonnées, des sorties festives, les rencontres culturelles. Ces activités permettent aux volontaires de rentrer en contact avec les populations locales mais aussi de découvrir la culture togolaise.

Pendant les week-ends les excursions collectives sont organisées par les volontaires et leurs animateurs pour découvrir les sites touristiques de la région où se déroule le chantier. Il est à noter que les dépenses liées aux excursions et aux sorties des volontaires ne sont pas inclues dans les frais de participation. Toutefois l’association peut faciliter ou négocier le transport pour les volontaires lors des sorties ou excursions.

INFORMATION SPECIFIQUES

Il est souhaité que les volontaires qui désirent participer à ce chantier apportent quelques articles si c’est possible à savoir :  feuilles A4, des crayons de couleur, des cahiers, des stylos, des marqueurs, des jeux pour enfants, du matériel pédagogique, vêtements et tout autre article jugé nécessaire pour le projet et pour les enfants (4 à 15 ans).

Les volontaires doivent avoir quelques notions en animation des activités socio-éducatives. Être patient avec les enfants, ouvert d’esprit et créatif…etc.


LANGUE


Les langues du chantier sont l’anglais et le français. Toutefois nous recommandions aux non-francophones d’avoir des bases élémentaires en français avant leur arrivée. Car la langue officielle du Togo c’est le français. Une grande majorité des volontaires locaux et des communautés locales ont un niveau très faible en anglais.

LOCALISATION DU PROJET


Situé à 12 km de la ville de Kpalimé sur la route la reliant au village de Nyivé à la frontière Togo- Ghana, Yéviépé est fondé à la fin du 18ième siècle. Avec une population d’environ 3000 habitants, il est entouré des villages de Kpadapé au Nord, de Kalakala à l’Est, de Nyivé au Sud et de Womé à l’Ouest. La population est essentiellement agricole et les activités reposent sur la culture du maïs, du haricot, du manioc, de l’igname et du riz. Il existe une école primaire et un collège accueillant les élèves de six villages voisins. 

A part son aspect attractif et sa population très accueillante, le village dispose également de cours d’eau, de ressources naturelles comme le bois, le bambou…

La fête du village est organisée tous les ans au mois d’août. Une fête traditionnelle qui regroupe toute la population villageoise y compris ceux de la diaspora.


ACCES AU CHANTIER


Généralement l’accès à nos chantiers internationaux pour les volontaires internationaux se fait par voie aérienne. Un membre de l’association, chargé de l’accueil de volontaires viendra chercher le ou la volontaire à l’aéroport international de Lomé. Il s’en chargera de trouver un hôtel pour le ou la volontaire si celui-ci ou celle-ci doit passer la nuit à Lomé, la capitale du Togo. Le lendemain, il trouvera un taxi-brousse qui conduira le volontaire directement au siège d’ASTOVOT. Le siège d’ASTOVOT est lieu de rassemblement des volontaires et également le point de départ pour le chantier. (Plus de détails dans l’INFOSHEET)

Télécharger la feuille de route