Nos camps chantier

Activités

vignettePlacement de volontaire moyen et long terme  

vignetteMobilisation et sensibilisation sur les IST/VIH/SIDA

vignetteSoutien scolaire et animation socio éducative avec les enfants

vignetteProtection et sauvegarde de l’environnement écologique

vignetteRénovation et construction des infrastructures socio collectives

ASTOVOT UNE ASSOCIATION DE JEUNESSE POUR L’ECHANGE ET LE DEVELOPPEMENT LOCAL
ASTOVOT est une association de jeunesse et d’éducation à la base agréée par le ministère de l’intérieur. A travers ses actions, ASTOVOT se donne pour objectifs de promouvoir :

  1. la participation de tous ; particulièrement les jeunes et les plus défavorisés, à la vie sociale locale, nationale et internationale.
  2. le développement soucieux de l’individu et de l’environnement, du patrimoine culturel.
  3. le développement des échanges interculturels par les rencontres des volontaires de nationalités diverses dans un but d’apprentissage interactif.
  4. toute action de soins de santé primaire et reproductive et  de lutte contre les IST/VIH/SIDA
  5. la scolarisation et l’épanouissement des enfants
  6. l’alphabétisation des jeunes et adultes
  7. les actions d’insertion des personnes en situation de précarité.

Pour atteindre ses objectifs l’Association tire ses ressources des cotisations de ses membres, des aides de ces partenaires (devenues de plus en plus rares  depuis 1993) et de la contribution des volontaires expatriés.
Jusqu’à ce jour, l’Association a participé à la réalisation de plus de cent constructions scolaires ;vingt constructions de centres de santés et de latrines publiques ; des cours d’alphabétisation  et de soutien scolaire ; des séances d’animation socio-éducative, des actions de foresteries villageoises et d’agroforesterie dans les zones les dégradées du Togo ; et des activités artistiques et culturels.
Pour ainsi dire l’espace rural constitue le terrain privilégié de l’ASTOVOT.


ASTOVOT UN MOUVEMENT INTERNATIONAL DE JEUNES VOLONTAIRES.
L’ASTOVOT est membre de plein droit du CCSVI (Comité de Coordination du Service Volontaire International.), qui est à son tour une branche de l’UNESCO.
C’est au lendemain de la première guerre mondiale que les premiers chantiers furent organisés dans les environs de VERDUN (France).
Autour des actions concrètes de reconstruction, des volontaires citoyens de nations opposées dans le conflit, démontraient  ainsi que la  réconciliation était possible.
La paix ne pouvait pas reposer uniquement sur des traités et « une absence de la guerre ».
Les femmes et les hommes devaient construire un avenir de paix en dépassant les frontières pour rencontrer l’autre, le connaître et agir avec lui pour l’instauration d’une justice réelle et durable.
 Les chantiers se sont aujourd’hui développés dans différents domaines notamment le social, l’environnemental, le patrimoine culturel, la construction et la rénovation d’équipements socio collectifs, animation  socio-éducative et culturelle avec les enfants, adolescents et jeunes.


STRATEGIE  D’INTERVENTION.
L’ASTOVOT a adopté l’approche participative  qui implique les populations locales à toutes les étapes des actions. Le développement durable nécessite la  mise en place d’un système qui assure la participation effective des populations aux  prises de décisions. Dès lors les moyens les plus efficaces consistent à décentraliser la gestion des  ressources en donnant aux collectivités la possibilité de décider ou de dire leur mot sur l’usage à faire de leurs ressources. C’est pourquoi l’ASTOVOT élabore ses projets en concertation avec la communauté de base.
Pour toutes les interventions et pour mieux accompagner les populations locales en vue d’un réel développement, ASTOVOT procède de la façon suivante avec divers groupes cibles : observer, écouter, discuter, décider, exécuter, suivre et évaluer.
Elle prône et encourage une participation libre et responsable des populations à la transformation de leurs sociétés.